La foire de Green Valley

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La foire de Green Valley

Message par Tiffany Sawyer le Sam 13 Fév - 23:53

Aujourd'hui, Green Valley est en effervescence : en ce beaux samedi ensoleillé, la foire annuelle de la ville a lieu. Les petits stands en bois croulent sous les fruits, céréales et légumes. Ici, du blé, du maïs et de l'orge, rayonnante teinte dorée, là des tomates, des cerises et des poivrons, tonifiante nuance rouge. Plus bas, des courgettes et des épinards apportent du vert à l'ensemble, tandis que les aubergines et les prunes colorent les stands en violet. Des éleveurs présentent leur bétail aux passants : des moutons blanc comme la neige, des vaches tachetées, des porcs tout rose, des poules noires comme la nuit, des canards aux plumes marrons...
A côté de ce joyeux déballage agricole, des animations sont mises en place par les irréductibles saloon-addicts ! Des jeunes femmes, portant des tenues aux couleurs chatoyantes, dansent la polka ou le French Cancan au coin des rues, des parties de poker à ciel ouvert sont organisées sur des tonneaux, des petits concerts de violons ou d'altos ont lieu à côté des bovins. Mais, çà et là, des puritains, tous de noirs vêtus, regardent toute cette joyeuses mascarades en criant au blasphème. Pendant ce temps, le shérif surveillent les allées et venues des desperados qui errent entre les stands.
Tiffany s'est promis d'emmener son petit John voir les animaux, c'est pourquoi, elle avance à grand pas dans les rues de Green Valley en tirant son garçon par la manche. Elle voulait également en profiter pour faire quelques achats et démarcher des jeunes gens pour qu'ils aillent à la messe ou qu'ils participent à la chorale. La jeune femme porte pour l'occasion, une élégante robe en taffetas noir, ornée de fines dentelles également noirs. Un élégant chapeau pour protéger sa blanche peau délicatement posé sur la tête, complète l'ensemble.
Aujourd'hui, pour sûr, ce sera une journée mémorable.
avatar
Tiffany Sawyer
Pionnier

Messages : 279
Date d'inscription : 09/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par John Gouge le Mar 16 Mar - 14:01

John avait été mêlé malgré lui à cette "foire", qui était selon lui tout simplement un appel à la corruption des âmes des rares braves gens qui restaient dans cette ville, heureusement il avait pu éviter à sa famille d'assister à toutes cette débâcle, de toute façon l'esprit de sa fille était encore fragile elle risquait de tomber dans ce piège.
A son grand désarroi il avait été prié d'assister à cette "foire" avec quelques autres puritains car il était un membre très impliqué dans la communauté, ils étaient là afin de remettre quelques brebis égaré sur le droit chemin si besoin était. Il avait déjà rapellé à l'autre plusieurs de ses semblable, ceci dit on pouvait s'y attendre les nouveaux venus n'était pas encore assez pures et devaient sans doutes être des poids facile pour tout ses "marchands" . Il continuait de marcher entre les différents stands quand il aperçu une silhouette familière jeune femme accompagné d'un jeune garçon. il se rapprocha et son intuition se confirma c'était bien Tiffany Sawyer et son jeune fils.

"Bonjour madame Sawyer, je vois que vous avez décidez de profiter de cette foire avec votre fils, vous amusez vous bien?"

bien que feignant la politesse John prononça ces paroles sur un ton ouvertement désapprobateur tout en lançant un regard appuyer sur le jeune gaçon.
avatar
John Gouge
pied-tendre

Messages : 35
Date d'inscription : 03/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Tiffany Sawyer le Dim 21 Mar - 16:22

Tiffany entendit une voix familière, elle reconnut le ton réprobateur du médecin, John Gouge. Malgré son austérité, et son ton volontiers donneur de leçon, elle appréciait beaucoup cet homme, en particulier parce qu'elle lui devait la vie. En effet, son accouchement s'était avéré difficile et sans les soins du docteur, la jeune femme et son enfant seraient morts. C'est pourquoi son fils portait le même prénom que Monsieur Gouge. Les paroles du médecin blessèrent la veuve dans son amour propre, aussi rétablit-elle immédiatement la vérité :

Détrompez-vous, Docteur, je ne suis pas ici pour mon propre plaisir. Je tentais de ramener quelques-uns de ces pêcheurs dans le droit chemin tout en profitant de l'occasion pour montrer les chevaux à mon fils.

- Dada !, renchérit le bambin, l'air joyeux

- Oui c'est sa passion en ce moment, expliqua Tiffany un sourire au lèvre, Les filles de mauvaises vies et les parieurs ne nous empêcheront tout de même pas de participer nous aussi à la fête, et de profiter de ce beau jour ensoleillé.Et puis je cherche de nouveaux chanteurs pour la chorale, certains de ces joyeux saloon addict feraient de très bonnes recrues !

Oui,certaines chanteuses avaient un jolies timbres et la veuve avaient déjà tenté une approche à plusieurs reprises, en expliquant bien, à quel point les chant religieux avaient un effet purificateur et à quel point les chansons flattaient les voix mélodieuses. A ce jour deux chanteuses étaient venus au répétitions, mais il semble que la concentration et le sérieux que demandent les psaumes leur aient déplu...Toutefois, il en faut plus pour décourager Tiffany et elle essayait toujours de convaincre de jeunes et innocentes victimes.

"Dommage qu'ils peinent à garder à leur sérieux...Mais ce n'est pas grave. Mais parlons de vous, comment ce porte votre épouse et votre fille ? Cela fait longtemps que je ne les aient vu, je craignais qu'elles ne soient souffrantes."
avatar
Tiffany Sawyer
Pionnier

Messages : 279
Date d'inscription : 09/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Lynn Hills le Mar 23 Mar - 2:58

La foire, pour le ranch Hills, c'était l'occasion de faire valoir la qualité de l'élevage. Pendant que ses parents se chargeaient des bovins, Lynn, elle, vérifiait que les chevaux ne pouvaient s'enfuir -et surveillait, au cas où on tenterait d'en emmener un sans l'acheter.
Un corral avait été monté rapidement, hier soir, et il y avait toujours le risque qu'une partie, mal fixée, cède à un animal un peu trop audacieux. Cela s'était produit l'année dernière, et la pagaille engendrée avait été considérable.
Lynn, après avoir une fois de plus fait le tour de l'enclos provisoire, s'arrêta pour admirer les chevaux. Ceux de leur élevage étaient réputés pour leur endurance mais aussi pour leur réactivité et leur beauté. La jeune fille en était très, très fière...
avatar
Lynn Hills
pied-tendre

Messages : 16
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par John Gouge le Ven 26 Mar - 23:05

Le petit discours rassura instantanément John, Tiffanny avait toujours bien sue se comporter de part le passé et il était ravi de voir qu'en, l'occurrence il en allait toujours ainsi, aussi de débarrassa-t-il rapidement de son regard inquisiteur et se permit même l'ombre d'un sourire en direction de l'enfant.

-Je reconnais bien la votre esprit désintéressé et pratique madame Sawyer si seulement tout le monde pouvait suivre votre exemple.Votre recherche a-t-elle été fructueuse jusqu'à maintenant?

Disant cela il parcouru la foule du regard et admit que cette recherche n'était peut-être pas perdu d'avance.
avatar
John Gouge
pied-tendre

Messages : 35
Date d'inscription : 03/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Liz O'Neal le Jeu 1 Avr - 12:18

Liz, perchée sur une barrière, observait de loin la foule qui visitait la foire. Elle n'était pas tout à fait tranquille. Le shériff avait dû quitter la ville huit jours avant et n'était toujours pas rentré. Il n'y avait en ville que deux adjoints, dont l'un serait surement trop saoul avant la fin de la journée pour intervenir en cas de problème. Liz cherchait donc des yeux d'éventuels perturbateurs, dans l'idée d'intervenir au plus vite, avant que cela ne dégénère, si quelqu'un tentait quelque chose...
Elle ne vit rien. En tout cas, rien d'inquiétant. Dans la partie de la foire réservée aux chevaux, Liz repéra deux puritains (enfin, trois si on comptait le petit garçon): Tiffany Sawyer qui devait faire admirer la foire à son fils, et le docteur John Gouge. Liz eut une petite grimace. En voila deux qu'elle tenait à éviter. Tiffany voudrait sans doute lui présenter son fils, et aussi la faire venir à l'office du dimanche; le docteur lui, se lancerait surement dans une diatribe violente sur ces femmes qui oubliaient la place que Dieu leur a donné dans la société (comprenez: celles qui s'habillent en hommes...) C'était pourtant un excellent médecin, mais Liz regrettait son caractère un peu trop strict et trop... puritain.
Elle détourna donc les yeux, et poursuivit sa surveillance de la foire.
Elle aperçut un corral monté avec soin un peu plus loin. De là où elle était, il lui semblait que les bêtes étaient remarquables. Elle vit ensuite la personne qui surveillait les chevaux, et fut certaine qu'il s'agissait des bêtes du ranch Hills. Ce devait être la fille, comment elle s'appelait déjà?... Lynn! qui les surveillait. Liz ne connaissait pour ainsi dire pas la jeune fille, mais elle en avait entendu parler (et pas en bien par les puritains) et sentait qu'elles pourraient bien s'entendre...
Elle sauta de la barrière, effectua un léger détour pour éviter les puritains, et se retrouva bientôt à côté de l'enclos des Hills (c'était bien celui des Hills, et c'était bien Lynn à côté). Liz s'appuya à la barrière et observa les bêtes de plus près.


-Bonjour!, dit-elle au bout d'un petit moment à Lynn, Ces bêtes sont magnifiques!

_________________
Mes trois maitre-mots: Liberté, Justice, Sean.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
avatar
Liz O'Neal
Admin

Messages : 353
Date d'inscription : 31/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://sweetfarwest.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Lynn Hills le Jeu 1 Avr - 23:57

Lynn, occupée qu'elle était à vérifier le pied d'un étalon couleur de feu attaché légèrement à l'écart, se redressa et se retourna en entendant la voix de Liz. Elle révisa instantanément l'idée qu'elle se faisait de la discussion à venir en voyant les habits de la femme.
En effet, elle craignait de devoir une fois encore expliquer que non, elle ne trouvait pas ce qu'elle faisait trop dur ou dégradant pour une jeune femme, que oui, elle adorait ça, que non, elle n'avait pas honte et que oui, décidément oui, leurs chevaux étaient magnifiques, même pour une non spécialiste.
Son sourire, donc, se fit plus franc en découvrant Liz. Elle connaissait vaguement la femme, seulement de vue, et songea qu'elle l'avait sans doute déjà croisée en ville. Mais son nom lui échappait totalement... Il faut dire qu'elle avait une mémoire très sélective, et retenait rarement les noms des personnes à qui elle parlait occasionnellement. Alors celles qu'elle croisait !


- Yep', c'est notre fierté.
acquiesça-t-elle donc en s'approchant un peu, couvant les chevaux d'un regard qui ne démentait en rien ses paroles, essuyant au passage ses mains pleines de poussière et de poils sur son pantalon. Oh, elle avait omis de répondre au salut premier de la femme. Mais elle égratignait souvent la politesse et les "bonnes mœurs", et tant pis pour ceux à qui cela ne plaisait pas -cette indifférence touchant particulièrement les puritains.
avatar
Lynn Hills
pied-tendre

Messages : 16
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Liz O'Neal le Sam 3 Avr - 16:38

Liz sourit devant la réaction et le manque de "savoir-vivre" de Lynn. Pour un peu, elle se serait revu au même âge... sauf qu'à cette époque de sa vie (pas si lointaine), Liz traquait les meurtriers de son père... mais elle chassa ses mauvais souvenirs pour profiter de l'instant présent.

-Je comprends ça, moi aussi je serais fière si je pouvais présenter de si beaux chevaux. Au fait, je m'appelle Elizabeth O'Neal, mais tout le monde m'appelle Liz. Tu es Lynn Hills n'est-ce pas? Si je n'avais pas déjà un cheval, et plutôt du genre jaloux, je me laisserais bien tenter par un de ceux-ci... Comment se passe ta vie dans le ranch?.. Excuse-moi si je te parais un peu curieuse, ou grossière... Tu préfères peut-être que je te vouvoie? Les bonnes manières ne sont pas mon fort, je commet souvent des erreurs involontaires...

Liz s'exprimait calmement, elle manifestait une curiosité sincère, elle qui avait connu plusieurs styles de vie totalement différents, elle n'avait jamais fait l'expérience de la vie dans un ranch, encore moins dans une affaire familiale. Et puis, dans une ville où la plupart des gens ne l'acceptaient pas comme elle était, elle se disait que peut-être la jeune Lynn pourrait devenir son amie... Leur différence d'âge n'était pas très grande, 4 ans, et elles semblaient avoir pas mal de choses en commun.

_________________
Mes trois maitre-mots: Liberté, Justice, Sean.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
avatar
Liz O'Neal
Admin

Messages : 353
Date d'inscription : 31/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://sweetfarwest.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Lynn Hills le Lun 5 Avr - 21:51

[ hiiii ! Shame on me, j'avais totalement oublié de répondre ces derniers jours... TT^TT ]

- Pour les bonnes manières, nous sommes deux ! s'amusa Lynn, gardant son sourire. Oui, je suis bien Lynn Hills. Enchantée, Liz. ... Ne vous gênez pas, j'ai l'habitude qu'on me tutoie !
Oh ça oui, elle avait l'habitude. Et pas toujours ce tutoiement amical qu'employait Liz, loin de là. C'était souvent un tutoiement méprisant, rabaissant. "Toi, gamine", lui disait-on souvent. Et si, quelques années auparavant, le terme de "gamine" était sans doute justifié, qu'on continue aujourd'hui commençait à l'irriter. Mais, non, Liz n'était visiblement pas ce genre de personne... Et pour tout dire, Lynn la trouvait sympathique à première vue. Accordant une caresse à un yearling qui venait réclamer un peu d'attention, elle poursuivit donc, avec au fond des yeux cette lueur qui prouvait qu'elle adorait ce qu'elle faisait :
- Oh, ça se passe plus que bien ! Il y a une montagne de choses à faire... En temps normal, on se partage le travail à trois : mon père, Jennings, et moi. C'est un peu plus dur ces temps-ci, avec la pression des grands éleveurs...
regretta-t-elle, son engouement retombant nettement sur sa dernière phrase. C'était vrai. Il ne se passait pas une semaine sans qu'ils aient, soit une lettre de l'un des grands propriétaires terriens, soit la visite de l'un d'eux accompagné de quelques gros bras. Ils étaient aussi apostrophés parfois, dans la rue ou sur les routes. Et c'est une des raisons pour lesquelles Lynn avait, depuis le début de l'année, échangé sa douce jument bai cerise contre le jeune étalon alezan fougueux dont elle prenait soin quelques instants plus tôt. Plus rapide, plus réactif, le père de Lynn considérait qu'il constituait un bon garde du corps. Légère comme elle l'était, avec une monture pareille, seules les balles pouvaient les rattraper si elle devait fuir, et encore ! à condition de viser juste !
avatar
Lynn Hills
pied-tendre

Messages : 16
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Liz O'Neal le Ven 9 Avr - 18:47

[pas grave, je suis pas beaucoup passée moi-même...]

Liz écoutait en souriant, heureuse de voir l'enthousiaste de Lynn. En même temps, elle laissait son regard vagabonder parmi la foule, sans trop savoir ce qu'elle regardait : est-ce qu'elle guettait les puritains qui pourraient venir les embêter? Ou est-ce qu'elle s'assurait que personne ne vienne troubler la fête? Sans doute un peu des deux...
Le changement de ton de Lynn remobilisa toute son attention sur la conversation. La jeune fille parlait des grands éleveurs. Oui, ces derniers temps, ils se faisaient envahissants par ici... eux et les mineurs menaient la vie dure aux gens qui, comme les Hills, voulaient simplement vivre de leurs terres.


-Ils vous font des misères? Si tes parents et toi, vous avez besoin d'aide, n'hésite pas à me prévenir, je sais comment traiter avec ces gens-là... Tu sais tirer au pistolet? Sinon, je pourrais t'apprendre!

Il faudrait qu'elle en parle au sheriff, et à Sean quand il rentrerait... tout ça risquait de détruire l'équilibre plus que précaire qui régnait sur Green Valley.

_________________
Mes trois maitre-mots: Liberté, Justice, Sean.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
avatar
Liz O'Neal
Admin

Messages : 353
Date d'inscription : 31/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://sweetfarwest.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Lynn Hills le Dim 11 Avr - 0:08

- Oh, pour l'instant, ils se contentent de nous faire des propositions, très régulièrement... Et n'hésitent pas à y insérer des sous-entendus, mais rien de plus.
Non, rien de plus, rien de criminel donc... Pourvu que ça dure, voilà ce que pensaient les Hills. En sachant que leurs espoirs seraient sans doute vains. La véhémence de Lynn et de son père face aux grands éleveurs avec leurs propositions ne les repousseraient sans doute pas indéfiniment, leurs terres étaient trop intéressantes pour ça... C'était en partie grâce à ces terres, pâturages vastes et relativement riches, que les bêtes du ranch Hills étaient en si bonne forme. Évidemment, les soins qu'on leur apportait avaient aussi leur bonne part de responsabilité, mais les pâturages étaient essentiels. Tout le ranch avait réussi à trouver un équilibre, sur une génération, cela relevait de l'exploit, on comprenait qu'ils ne veuillent pas s'en séparer...


- Je sais tirer, j'ai appris il y a peu... Mais j'ai encore des progrès à faire !

Ce qui expliquait sans doute qu'elle ne portât pas d'arme. À quoi bon si elle ne pouvait être efficace ? Impressionner ?... Elle impressionnait déjà lorsqu'elle explosait, la petite Lynn ! Et ceux qui n'étaient pas impressionné par ses colères ne le seraient sans doute pas plus par un colt qu'elle ne saurait correctement manier...
avatar
Lynn Hills
pied-tendre

Messages : 16
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Jo Jol le Dim 11 Avr - 17:14

[ le retour du Jo ! ]

C'était un jour de grand soleil et Jo avait été réveillé par le bruit.
Un tour au saloon, pour se rassasier de deux steak et de trois bières, il n'était que 10h, trop tôt pour le whisky.
Puis il était parti trouver la cause de temps de tant de bruits matinaux.
Il tomba alors sur une foire qui réunissait presque tous les habitants de Green Valley.
Le bruit était plus dû au monde présent car une fois sur place, l'ambiance était assez calme.
Il aperçut quelques visages connus puis se rappela que le sheriff était parti.

Il décida alors de s'amuser :


-Salut les aminches !!!

Il dégaine son pistolet et l'agite dans tous les sens en éclatant de rire puis rengaine devant une partie des habitants terrifiés.


Dernière édition par Jo Jol le Mar 25 Mai - 21:27, édité 2 fois
avatar
Jo Jol
Chasseur de prime

Messages : 571
Date d'inscription : 03/02/2010
Age : 30
Localisation : DTC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Tiffany Sawyer le Dim 25 Avr - 18:45

Tiffany n'eut pas le temps de répondre, un truand sortit une arme en criant des paroles blasphématoire que Tiffany préféra oublier très vite. Il faignait de tirer sur la foule tout en riant à gorge déployée. Craignant qu'un coup ne parte, Tiffany saisit son fils par le bras, marcha à travers la foule et le cacha sous une charrette, après un rapide baiser sur la joue. Lorsqu'elle releva la tête, le bandit rangeait son pistolet avec un sourire narquois. Elle demeura immobile quelques instants le temps de voir ce qu'allait faire le malfrat.
avatar
Tiffany Sawyer
Pionnier

Messages : 279
Date d'inscription : 09/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Lynn Hills le Ven 30 Avr - 1:24

Lynn arqua un sourcil en entendant un homme parler plus fort, et arqua encore plus fort le même sourcil en le voyant agiter un pistolet comme un dément. "ou un pochard, plutôt." rectifia-t-elle mentalement. Il y eut un léger mouvement de panique dans la foule, mais quelques femmes, encombrées de leurs robes -d'une stupidité, ces robes !- fuirent l'endroit, certaines poussèrent même quelques cris de panique. Le jeune fermière leur jeta un regard noir, même si les émotives ne pouvaient la voir, puis reporta son attention sur les chevaux. Quelques-uns s'agitaient, mais c'était heureusement raisonnable... Jusqu'à ce qu'un hennissement puissant perce le brouhaha, émis par l'étalon alezan qu'une fuyarde avait frôlé par l'arrière. Le bel animal s'agitait sur son attache, oreilles couchées, n'appréciant visiblement pas l'agitation qui naissait. Lâchant un juron, Lynn envoya une excuse incompréhensible à Liz et se hâta vers son cheval, se mettant en devoir de le calmer.
avatar
Lynn Hills
pied-tendre

Messages : 16
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Liz O'Neal le Sam 1 Mai - 22:18

Liz écoutait Lynn lui expliquer qu'elle avait appris, ou plutôt qu'elle apprenait, à tirer quand un mouvement de panique attira son attention.
Elle repéra rapidement le responsable. C'était un bonhomme peu engageant, qui était arrivé en ville depuis peu de temps et avec des marchandises à l'origine peu claire. Liz avait oublié son nom, mais ce n'était pas le plus important pour l'instant. Le plus important c'était d'empêcher que la situation dégénère encore plus.
Liz entendit Lynn lui murmuré quelque chose d'indistinct pendant que la jeune éleveuse rejoignait ses bêtes, sans doute pour les calmer. Liz, elle avait un autre genre de bête à calmer... un genre qui était visiblement porté sur l'alcool et au courant de l'absence du sheriff, et qui trouvait malin d'agiter un pistolet au milieu d'une foule pacifique. Bon, il l'avait rangé son pistolet, c'était déjà ça. Liz se dirigea vers lui d'un pas décidé, au passage, elle repéra Tiffany Sawyer qui cachait un petit garçon, son fils sans doute. La puritaine faisait encore une fois preuve d'un sang-froid étonnant.
Liz arriva devant le type:


- Dis donc amigo, ça t'amuse de faire peur aux gens?

L'arme de Liz était visible, mais elle ne faisait pas mine d'y toucher. Par contre, son ton était ferme et franchement désapprobateur. Il fallait faire comprendre qu'aucun perturbateur ne serait toléré sous prétexte que le sheriff n'était pas là!

_________________
Mes trois maitre-mots: Liberté, Justice, Sean.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
avatar
Liz O'Neal
Admin

Messages : 353
Date d'inscription : 31/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://sweetfarwest.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Jo Jol le Mar 25 Mai - 23:36

La réaction des gens l'avait beaucoup amusé, tellement prévisible. On avait beau être dans l'Ouest, les gens s'effrayaient pour un rien. Il avait juste regretté que le bel étalon s'excite devant l'agitation de la foule, car s'il n'appréciait pas ses semblables, il n'aimait pas que les chevaux soient victimes des abus des hommes, furent ils les siens. Et la bête était magnifique, une de celle de la famille Hills.
Il se dit qu'il utiliserait bien le pécule qui lui restait pour acheter un cheval de ce type.

Mais il avait d'abord des affaires plus urgentes à régler. Il avait créé une jolie pagaille et une femme habillé en homme l'accosta bruyamment. Il l'avait déjà vu faire la loi en ville et bien plus efficacement que le sheriff qui s'écrasait bien vite devant la masse imposante de Jo.
Ne cherchant pas spécialement les problèmes, il avait seulement voulu s'amuser un peu. Mais il n'allait pas se laisser faire par une femme :


-Hola donzelle, en voila une manière de parler aux honnêtes gens ! Qu'ai je fait de mal à part faire prendre l'air à mon pétard et m'assurer que mon holtser était bien graissé ?
Si les pieds-plats de cette ville s'effraient pour un rien, qu'y puis-je ?


Il laissa passer un silence : Pour te prouver ma bonne foi, allons discuter autour d'un verre, c'est ma tournée ajouta t-il avec bonhommie.



avatar
Jo Jol
Chasseur de prime

Messages : 571
Date d'inscription : 03/02/2010
Age : 30
Localisation : DTC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Lynn Hills le Lun 7 Juin - 14:52

Heureusement, le calme était peu à peu revenu dans la foule, et l'intervention de Liz avait amené un certain silence. Lynn réussit à calmer son cheval peu à peu, à force de paroles douces et calmes, posant prudemment ses mains sur l'encolure du fougueux étalon. C'était là le défaut majeur -de l'avis de certaines personnes- des chevaux du ranch Hills : leur nervosité. La majorité du cheptel équin du ranch avait effectivement un fort caractère, et mieux valait ne pas les confier à des débutants. Mais pour peu qu'on y prenne garde, cela devenait une qualité et les chevaux s'avéraient avoir des réactions plus rapides que n'importe quel autre.
Finalement, l'alezan courba délicatement sa belle encolure et appuya sa tête contre la jeune fille, qui la caressa avec soulagement. Il était calmé... Restait à voir ce qui se passait là-bas, et Lynn se tourna donc à moitié pour observer la scène.
avatar
Lynn Hills
pied-tendre

Messages : 16
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Liz O'Neal le Dim 6 Mar - 19:36

Allons bon.... voila que le desperado se prenait pour le roi de la ville... Il n'avait pas très bien compris apparemment...

-Justement, "faire prendre l'air à son pétard" n'est pas une activité tolérée dans ces rues... Nous attendons également un langage correct de la part de nos concitoyens aussi bien que des visiteurs... L'absence du shérif ne justifie aucun manquement à nos lois.... Ensuite, la prochaine que tu m'appelles donzelle, tu risques de le regretter...

et maintenant, il l'invitait au saloon...

-Je vais devoir décliner cette proposition, je ne bois pas d'alcool, surtout pas aussi tôt dans la journée... et vu ton état, je pense que tu devrais éviter le saloon aussi pour l'instant... allez! libère le chemin et arrête de faire le mariole...

Sur ces bonnes paroles, Liz retourna vers l'enclos des Hills dans l'espoir de reprendre sa conversation avec la petite Lynn.

_________________
Mes trois maitre-mots: Liberté, Justice, Sean.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
avatar
Liz O'Neal
Admin

Messages : 353
Date d'inscription : 31/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://sweetfarwest.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Tiffany Sawyer le Dim 6 Mar - 20:09

Une jeune femme habillée en homme s'approcha du desperado et parvint à le calmer. Tiffany observa attentivement la scène. Cette Liz O'Neal paraissait être un sacré personnage. Une fois qu'elle fut sûre que le desperado ne sortirait plus ses pistolets, c'est-à-dire quand Liz revint près de l'enclos où elle se trouvait initialement, elle se pencha de nouveau pour récupérer son fils, qui était toujours assis sous la charette. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle se rendit compte que son fils n'était plus là...

Un cri aiguë retentit, Tiffany avait palis et se redressa soudainement, elle était proche de l'évanouissement :

"Mon fils...mon fils a disparu !, crait-elle, mon fils a disparu."
avatar
Tiffany Sawyer
Pionnier

Messages : 279
Date d'inscription : 09/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par John Gouge le Dim 6 Mar - 20:36

John était toujours debout au milieu de la place il n'avait pas bougé d'un millimètre durant la débandade après tout il avait prédis que ce genre de choses se passerait avec tout ces étrangers qui ne savait pas se tenir en société et pour couronné le tout le shérif était absent.Ce qu'il avait du mal à digérer en revanche était l'attitude de cette femme qui ne se contentait plus désormais de s'habiller en homme mais se comportait comme un tel également, il devait reconnaitre qu'elle avait désamorcé la situation mais tout de même, ça n'était pas le rôle d'une femme!
Il s'apprêtait à aller à sa rencontre pour lui faire part de sa pensée quand il entendit le cris désespéré de Tiffany Sawyer. Son fils avait disparu.
Oubliant provisoirement Liz O'neal il courut dans sa direction l'enfant ne pouvait pas être bien loin il était là il n'y a pas deux minutes de cela.

-Madame Sawyer calmez-vous respirez lentement et dite moi ce qui s'est passé.
avatar
John Gouge
pied-tendre

Messages : 35
Date d'inscription : 03/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Tiffany Sawyer le Lun 7 Mar - 20:46

Tiffany, le visage défait, les larmes aux yeux, commença néanmoins à respirer plus lentement et, après quelques minutes, parvint à articuler une phrase :

- Mon fils...était à côté de moi...ce...ce qui s'est passé...a détourné mon attention...et...et il n'est plus là....


Après avoir prononcé ces quelques mots, elle fondit de nouveau en larme.


Dernière édition par Tiffany Sawyer le Sam 12 Mar - 13:16, édité 1 fois
avatar
Tiffany Sawyer
Pionnier

Messages : 279
Date d'inscription : 09/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Lynn Hills le Mar 8 Mar - 1:24

Lynn s'apprêtait à féliciter Lizz pour sa fermeté et son autorité, lorsqu'une femme hurla un peu plus loin. Son fils semblait avoir disparu... Elle reconnut enfin la femme, qui l'avait déjà ennuyée plusieurs fois parce qu'elle portait des pantalons. D'ailleurs, elle se forçait généralement à porter des jupes en ville pour ne plus l'avoir derrière elle constamment... Bref, elle aurait sans aucun doute haussé les épaules en disant que même les enfants de puritains faisaient parfois des bêtises, si elle n'avait eu ce petit côté compatissant qui lui fit s'inquiéter :

- Mon dieu... j'espère que le petit n'est pas loin, le pauvre...
avatar
Lynn Hills
pied-tendre

Messages : 16
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Liz O'Neal le Ven 11 Mar - 23:30

Qu'est-ce qu'il se passait encore? Liz se retourna en entendant un cri de femme. C'était la veuve Sawyer.

*Bon sang, son fils a disparu?... il est sûrement allé faire un tour...*

Liz écoutait la remarque de Lynn, elle se tourna vers elle pour lui répondre.

-Il n'a pas pu aller bien loin... Maintenant que la panique est calmée, on va bien vite le retrouver!

L'aventurière était très calme, elle n'imaginait pas un instant une autre explication à la disparition de ce petit. Il était quelque part au milieu des stands et des enclos, et on le trouverait bien vite.
La seule personne qui aurait été susceptible de faire du mal à ce gosse (du moins la seule que Liz aurait pi soupçonner à cet instant) avait attiré l'attention de tous par son comportement agressif, et repartait maintenant, seul, vers le saloon.
Malgré tout, Liz n'entendait pas rester inactive. Elle se mit à scruter la foule, à la recherche d'un petit garçon seul.
Mais elle ne voyait rien.

_________________
Mes trois maitre-mots: Liberté, Justice, Sean.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
avatar
Liz O'Neal
Admin

Messages : 353
Date d'inscription : 31/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://sweetfarwest.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par John Gouge le Mer 16 Mar - 21:31

John ne voulait pas s'alarmer le petit ne devait pas être loin, seulement il devait se rendre a l'évidence il ne le voyait nulle part de plus cet enfant n'était absolument pas du genre a partir tout seul et encore moins sans prévenir sa mère...à moins qu'il n'eut été emporté par le mouvement de foule causé par cet ivrogne sans que sa mère s'en aperçoive. Bien sure il restait aussi l'hypothèse que quelqu'un ait profité du désordre général pour s'emparer du fils de Tiffany Sawyer mais John ne voulait pas considérer cette hypothèse pas encore.

-Ne vous en faite pas il n'est pas bien loin nous allons vite le retrouver

Puis se tournant vers la foule il attira l'attention de tous, bien qu'il est une sainte horreur de se faire remarqué mais la situation le demandait, de toute façon une petite foule s'était formé autour d'eux attiré par les cris et les pleurs de Tiffany.

-Ecoutez moi, nous avons besoin de votre aide le petits John Sawyer à disparu je demande à tous ceux qui l'ont vu ou qui pense l'avoir vu de se manifester.
avatar
John Gouge
pied-tendre

Messages : 35
Date d'inscription : 03/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Lynn Hills le Mer 23 Mar - 0:34

Lynn, laissant là son cheval enfin calmé, décida de faire le tour des enclos, par acquis de conscience. Un jeune enfant au milieu des chevaux pouvait courir de graves dangers !
Elle commença par vérifier les enclos du ranch des Hills, sans trouver l'enfant au milieu de leurs chevaux et des bovins, puis entreprit de regarder dans les autres enclos, tandis qu'elle entendait un homme lancer un appel à la population présente... Elle espérait qu'on retrouverait rapidement le petit garçon, et qu'il ne lui arriverait rien de grave. Il pouvait s'en passer, des choses, pour un enfant seul et perdu !
avatar
Lynn Hills
pied-tendre

Messages : 16
Date d'inscription : 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La foire de Green Valley

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum